Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

dimanche, 28 octobre 2018 00:00

Vers l’émergence de super-humains : l’avertissement posthume glaçant de Stephen Hawking

Écrit par 

Avant de mourir, dans son livre posthume, Stephen Hawking prédit l’avènement d'une société de "surhumains" génétiquement modifiés et alertent sur les risques concernant les inégalités qu'un génome modifié au service des plus riches pourrait engendrer.

Atlantico :  Peut-on sérieusement envisager une génération d'humains génétiquement modifiés pour devenir des "surhumains" ? 

Roland Moreau : Dans son livre posthume "Brèves réponses à de grandes questions " Stephen Hawking répond à une dizaine de questions qui lui étaient constamment posées. Parmi celles-ci , il évoque la création d'êtres humains améliorés,  des "super-humains" , par des modifications de l'ADN auxquelles seuls les riches auraient accès.

Cette question mériterait de très longs développements, mais on ne peut se contenter, à mon avis, de ne l'aborder que sous un angle négatif. La technique des "ciseaux moléculaires", qui permet de découper des séquences d'ADN et de les remplacer par  une séquence de son choix a pour objectif principal d'empêcher l'apparition d'une maladie génétique. Dans ce cadre médical (je ne parle pas des élucubrations trans humanistes),  cette méthode n'entraînera pas d'inégalités entre les êtres humains puisqu' il s'agira au contraire de corriger les inégalités créées par le hasard de la nature.

Il s'agira en quelques sortes de passer du hasard de la loterie génétique à la volonté éthique de débarrasser l'humanité des maladies génétiques .

Il ne sera pas question de réserver cette technique aux riches dans la mesure où les progrès de la médecine s'étendent sur l'ensemble de la planète, comme le montrent les chiffres de l'espérance de vie dans le monde, qui  est passée , entre 1950 et 2012, de 46 à 70 ans. Certes, il existe encore de nombreuses inégalités d'un pays à l'autre, mais les progrès sont considérables depuis ces dernières décennies. De surcroît , il est vraisemblable que le coût de la technique des" ciseaux moléculaires", lorsqu'elle sera au point, devrait baisser très vite et permettre à un nombre croissant de personnes d'en bénéficier. 

  Source: atlantico.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.