Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Sexualité

Sexualité

Chaque année, la fierté gaie prend la rue et défile aux couleurs de l’arc-en-ciel. Il aura fallu des décennies pour que la société s’ouvre à cette réalité, tolère, comprenne et accepte. La diversité sexuelle ne se limite pas à l’orientation sexuelle. L’acronyme LGBT est bien connu, particulièrement ses trois premières lettres : L pour lesbienne, G pour gai, B pour bisexuel. Quant au T, il regroupe la transsexualité, le transgenrisme et la transidentité. Souvent, on retrouve ces trois groupes sous l’appellation parapluie « trans ». Il ne faut pas associer cette réalité au fantasme de se travestir dans une tenue vestimentaire de l’autre sexe. Ici, l’orientation sexuelle n’est pas en cause, mais plutôt l’identité de la personne.

Les journalistes l’ont qualifié de “x-rated” (classé X).  D’autres l’ont baptisé « éducation sexuelle de maternelle ». La version de ce programme rédigée par l’OMS a subi une spectaculaire défaite devant le Parlement européen. Enfin, à l’Onu, les diplomates l’ont rejeté, le considérant comme une insulte envers leur culture.

L’éducation sexuelle complète est rarement mise en question, jusqu’à ce que les gens découvrent le contenu de l’enseignement. Une nouvelle publication vient de sortir, qui détaille les débats politiques que ce programme sous-tend, et qui sont à l’origine de tant de polémiques.  

Pour ne pas laisser l’éducation sexuelle des ados à internet et aux copains, une trentaine d’adultes sont venus se former à Genève à la pédagogie TeenStar. Une première en Suisse romande.

L'information est passée inaperçue en France, et pour cause ! Elle ne plaît guère aux lobbys LGBT qui réclament une tolérance qu'ils sont totalement incapables de manifester...

Un juge américain vient de juger recevable un procès intenté par une association d’homosexuels Ougandais contre un pasteur évangélique. Ils accusent ce dernier de « crime contre l’humanité ». Le pasteur américain est d’accusé d’infraction au droit international pour avoir dialogué avec des dirigeants Ougandais sur les méfaits de l’homosexualité.

Le 1er novembre prochain, l’Allemagne deviendra le premier pays européen à reconnaître officiellement l'existence d'un troisième genre en donnant la possibilité d’inscrire "sexe indéterminé" sur les certificats de naissance des nouveaux-nés.

Page 6 sur 7

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.