Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 02 octobre 2018 00:00

Des soins palliatifs en manque de médecins

Écrit par 

Un tiers des structures de soins palliatifs en France fonctionnent avec la moitié de leurs effectifs médicaux, selon une enquête. Principal problème?: le manque de candidats.

C’est un cri d’alarme?: aujourd’hui, un tiers des structures de soins palliatifs en France déclare avoir des postes de médecins vacants. Et 30 % des postes d’internes ne sont pas pourvus. Voilà le constat d’une enquête menée au printemps par la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap). « On constate aussi qu’un quart des médecins vont quitter leur structure dans les cinq ans à venir », avertit le docteur Olivier Mermet, coresponsable du collège des médecins de la Sfap et coordonnateur de l’enquête.

27,4 % de postes vacants dans les hôpitaux en France

Celle-ci porte principalement sur les unités de soins palliatifs (USP), les équipes mobiles (EMSP) et les réseaux. Au total, 300 structures ont répondu au questionnaire de la Sfap, soit pratiquement la moitié (42 %) de celles recensées dans l’atlas 2018 des soins palliatifs. Avec un premier constat?: 29 % des structures ayant répondu déclarent une vacance médicale. Une situation qui, il est important de le préciser, ne concerne pas que les soins palliatifs. Au 1er janvier 2018, on recensait, toutes disciplines confondues, 27,4 % de postes vacants dans les hôpitaux en France.

  Source: la-croix.com

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.