Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 13 juin 2018 00:00

Fin de vie : la loi encore trop peu mise en pratique

Écrit par 

Depuis 2016, les personnes en fin de vie ont le droit de « dormir avant de mourir pour ne pas souffrir ». L'adoption de la loi Claeys-Leonetti permet, sous conditions, de placer un patient sous sédation profonde et continue jusqu'à son décès.

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a dressé un premier bilan « encourageant » de l'application de la loi sur le territoire dans un rapport que Le Monde a pu consulter. L'IGAS juge la mise en œuvre de cette loi « positive mais contrastée » et propose différentes mesures pour qu'elle soit « plus homogène » et « plus rigoureuse ».

La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait commandé ce rapport au mois de novembre et elle avait laissé entendre qu'elle l'attendait pour se prononcer sur une potentielle nouvelle loi sur la fin de vie, précise Le Monde. L'IGAS souligne un premier point positif de la loi Claeys-Leonetti dans son bilan, estimant que le dialogue entre les patients, les familles et les soignants se serait « ouvert, étoffé et amélioré ». Elle aurait permis de « réduire les tabous et d'avoir davantage de marges de manœuvre pour parler de souffrance, d'accompagnement et de confort, de sédation et d'adaptation dans le temps », souligne le rapport cité par Le Monde.

Limites et difficultés

Si la loi a facilité le dialogue entre les différentes parties, « beaucoup de limites et de difficultés demeurent dans la bonne mise en œuvre de la loi », tempère le rapport. En cause, l'absence de chiffres au niveau national concernant les demandes de patients et le nombre de sédations profondes et continues mises en place depuis l'application de la loi. Malgré cette absence de données, l'IGAS estime que la loi est « peu exercée et de manière très hétérogène » en fonction des établissements.

  Source: lepoint.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.