Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 14 mai 2018 00:00

Cessons de parler de «qualité de vie» à tout va

Écrit par 

Qu’est-ce que «la qualité de vie»? Tapez l’expression sur Google: plus de 48 millions de réponses apparaissent. Le terme est à la mode. Il est prisé des urbanistes, des promoteurs immobiliers et des milieux touristiques, qui en font un argument de vente.

Il devient parfois une promesse politique ou un objet de commentaires journalistiques. Et dans le monde des soins, qui l’emploie aussi à tout va, que signifie-t-il? Une expression galvaudée a-t-elle encore un sens? La Commission santé de l’Université du troisième âge (Uni3) organise une table ronde ce mardi après-midi pour en discuter*.

Le PIB, un critère dépassé

Il y a quelques mois, elle a sollicité différents experts pour y voir plus clair. Leurs réponses figurent dans une brochure publiée ce printemps: tour à tour, un philosophe, une éthicienne, un économiste, un sociologue, un juriste, un médecin et un psychiatre livrent leur analyse. De ces approches distinctes, un fil rouge ressort, résume le professeur Hans Stalder. Selon l’ancien chef de la médecine communautaire des Hôpitaux universitaires de Genève, à l’origine de cette démarche de la Commission santé, la notion de qualité de vie peut être considérée sous deux angles différents. D’un point de vue collectif, la qualité de vie peut se définir à l’aide de critères tels que le produit intérieur brut (PIB). Dans cette logique, la vie est de meilleure qualité dans un pays riche qui respecte certains besoins de base. C’est vrai, en partie.

«Mais cette approche est dépassée aujourd’hui, ne serait-ce que parce que le PIB ne tient pas compte des inégalités sociales ou d’autres besoins», relève Hans Stalder. D’où la deuxième approche, fondée sur un point de vue individuel. «Et là, il ressort des choses très inattendues.»

  Source: tdg.ch

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.