Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Dons d'organes

Dons d'organes

Les députés ont réécrit légèrement l'article sensible du projet de loi qui modifie les règles du don d'organes.

Marisol Touraine déclarait ce matin à l’antenne de RTL : "Je veux le dire très clairement (…) il n’est pas question de prélever sans s’assurer du consentement de la personne et sans discuter avec les familles".

L'exclusion permanente des homosexuels du don du sang doit être maintenue pour l'instant, selon le Comité Consultatif national d'éthique (CCNE) qui prône une réflexion collective et de nouvelles recherches avant toute modification.

Les députés vont-ils simplifier le don d'organe ? L'Assemblée nationale débat à partir du mardi 31 mars sur une mesure portée par les députés PS Jean-Louis Touraine et Michèle Delaunay qui permettrait aux médecins de se passer de la consultation systématique des proches d'un donneur potentiel avant tout prélèvement.

Un amendement au projet de loi santé a été adopté par les députés, pour rendre systématique le don d’organes post mortem. Un sujet sensible.

 Afin de réduire les cas de refus des familles en matière de don d'organes, le ministère de la Santé rappelle qu'il est très important d'informer ses proches sur son choix d'être ou non donneur après sa mort.

Page 8 sur 10

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.