Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Dons d'organes

Dons d'organes

L'arrêté relatif aux règles de bonnes pratiques relatives à l'entretien avec les proches dans le cadre d'un prélèvement d'organes et de tissus sur personne décédée est paru ce 25 août au Journal officiel.

Chaque année, en France, plus de 200 personnes décèdent faute de greffe. Dans un contexte de pénurie croissante des greffons,  changement de législation : l'année 2016 devrait marquer une grande évolution pour le respect de la volonté des personnes défuntes en matière de dons d'organes.

En marge de la journée nationale sur le don d'organes du 22 juin, France Adot 81 organise une journée départementale d'infos le 18 juin à Busque. Une première en quatre mois d'existence. Rencontre avec Daniel Veyssière, son président.

Conformément à la loi de modernisation du système de santé, à partir du 1er janvier 2017, les proches de personnes décédées ne seront plus consultés, mais seulement « informés des prélèvements envisagés ». Une disposition pour favoriser l’augmentation du nombre de greffons disponibles.

Selon un rapport de l'Agence de la Biomédecine, le nombre de greffes a progressé. En 2015, plus de 15 greffes par jour ont été effectuées.

Des chercheurs ont franchi une étape décisive dans la création de structures organiques imprimées en 3D. La viabilité de ces greffons du futur est désormais envisageable

Page 6 sur 11

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.