Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

lundi, 14 mai 2018 00:00

Employer des personnes handicapés, loin d'être une priorité pour les DRH

Écrit par 

Le salon Handicap emploi a publié son baromètre sur la situation des personnes en situation de handicap face à l'emploi. Il en ressort un décalage entre les objectifs affichés par la loi et la pratique.

Le taux de chômage des personnes en situation de handicap est deux fois plus élevé que pour les autres travailleurs. Sur les listes de Pôle Emploi, on compte encore 500.000 chômeurs. Les différentes lois, - loi sur l'accessibilité de lieux publics et loi obligeant les entreprises de plus de 20 salariés à employer 6% de personnes en situation de handicap - ne sont souvent tout simplement pas appliquées dans les entreprises. Pour mieux comprendre comment les chefs d'entreprises et les DRH considèrent le handicap au travail aujourd'hui, le salon Handicap emploi publie un baromètre, basé sur une compilation de questionnaires envoyés à des responsables d'entreprises et des ressources humaines.

Le résultat de ce baromètre, c'est que bien souvent, si le handicap est en théorie important, en pratique, les entreprises ont d'autres priorités. Six dirigeants d'entreprise sur dix pensent que dans les faits, leur société a bien d'autres priorités à traiter au quotidien. Les chefs d'entreprises interrogés pour la plupart, consacrent moins de 5% de leur temps à la gestion du handicap. Et seule une entreprise sur dix dispose d'une personne ou d'une équipe dédiée à la gestion des personnes en situation de handicap. Cela veut dire que bien souvent, les sociétés connaissent mal les lois qui protègent ces travailleurs.

  Source: rtl.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.