Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mercredi, 16 octobre 2019 00:00

Loi de bioéthique : près de 2 600 amendements mais un texte modifié à la marge

Écrit par 

Adoptée à 359 voix pour, 114 contre et 72 abstentions, le projet de loi n’a subi que peu de changements.

Les dernières tirades sur les conséquences de la loi, puis un vote sans appel suivi de quelques applaudissements. Mardi 15 octobre, les 545 députés présents à l’Assemblée nationale ont adopté en première lecture, par 359 voix pour, 114 contre et 72 abstentions, le projet de loi de révision de la bioéthique.

Une première étape est ainsi franchie par ce « texte de tous les dangers », comme l’avait qualifié lui-même Emmanuel Macron, le 16 septembre, devant ses troupes. Le terrain avait été largement déminé en amont. De nombreux avis et rapports, la convocation d’Etats généraux, une mission parlementaire et les travaux d’une commission spéciale ont précédé ce vote solennel, qui intervient lui-même après l’examen des 32 articles du texte. Les trois ministres concernées (Agnès Buzyn à la santé, Nicole Belloubet à la justice et Frédérique Vidal à la recherche) l’ont défendu pied à pied, en particulier Mme Buzyn.

  Source: www.lemonde.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le vendredi, 18 octobre 2019 07:00
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.