Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

mardi, 17 avril 2018 00:00

Sperme, ovules : proposition pour le droit d'en savoir plus sur les donneurs

Écrit par 

L'organisation qui recueille les dons de gamète est favorable à une levée partielle de l'anonymat des donneurs, qui pourraient notamment transmettre une "lettre de motivations".

L'organisation qui recueille les dons de gamètes (sperme, ovules) en France défend le droit d'en savoir plus sur les donneurs, jusqu'à présent totalement anonymes, a indiqué mardi sa présidente, Nathalie Rives. Qui est mon père biologique, pourquoi-a-t-il fait ce don ? Aujourd'hui, un enfant issu d'un don de sperme n'a aucune réponse à ces questions. Après un débat interne, la Fédération nationale des Centres de conservation des œufs et du sperme humains (Cecos) s'est prononcée, lors des États généraux de la bioéthique, pour le recueil de diverses données non nominatives, a-t-elle expliqué, confirmant des informations du Monde.

Motivations, métier, hobbies... "Il ne s'agit pas de lever l'anonymat. Il s'agit de permettre la transmission de données non identifiantes", a précisé Nathalie Rives. "Dans les échanges que nous avons eus, nous sommes tombés d'accord pour dire qu'au minimum, il faudrait conserver les motivations des donneurs", par exemple sous forme de lettre de motivation, a rapporté ce médecin du Centre hospitalier universitaire de Rouen. "Sur le plan juridique, on pourrait aussi réfléchir au recueil d'autres données comme la catégorie professionnelle, les hobbies, savoir combien d'enfants le donneur a eus, ou d'autres éléments qu'il souhaiterait communiquer", a-t-elle expliqué. La proposition concerne aussi bien les donneurs masculins (de sperme) que féminins (d'ovocytes), ainsi que les couples (donneurs d'embryons).

  Source: europe1.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.