Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Europe

Europe

Le naufrage au large de la Libye d'un chalutier transportant des centaines de migrants replace l'Union européenne face à des responsabilités qu'elle éludait. 

Le Centre Européen pour le Droit et la Justice (ECLJ) a remis hier au Chef du Cabinet du Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe une pétition, signée par près de 200 000 citoyens européens, pour attirer l’attention des responsables européens sur les infanticides néonataux.

Après l’échec du rapport Estrela (Cf. Synthèse Gènéthique du 10 janvier 2014), le rapport Tarabella est la nouvelle tentative pour faire reconnaître un "droit à l'avortement" au sein de l'Union européenne.

L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a décidé d’inscrire à son ordre du jour une proposition de Résolution (Doc. 13562) portant sur les « Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui ».

Bien que la question sociale représente le principal échec de l'UE, la commissaire belge Marianne Thyssen, en charge de l'emploi et des affaires sociales, s'est sortie sans encombre de son audition auprès de parlementaires peu vindicatifs.

Oui certainement après l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme, mais aussi en raison de l’extrême diversité des situations au sein de l’Europe. L’imbroglio qui s’annonce en France, risque fort de se reproduire dans les 28 Etats membres, chacun réagissant à sa façon. Va-t-on connaître la situation qu’on a connue et que l’on connait encore en Europe en ce qui concerne l’avortement ?

Page 8 sur 11

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.