Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

vendredi, 10 mai 2019 00:00

Nous sommes le vendredi 10 mai et l'Europe a déjà consommé toutes ses ressources de l'année

Écrit par 

ÉCOLOGIE - En l'espace de cinq mois seulement, l'Europe a consommé toutes les ressources que la nature peut lui offrir en une année, selon un rapport alarmant de l'ONG WWF. Le continent, qui absorbe 20% des bio-capacités de la Terre, vivra symboliquement à crédit dès le vendredi 10 mai.

L'Union européenne a épuisé à compter de ce vendredi 10 mai les ressources que la planète peut lui offrir pour l'année, alerte le WWF, relevant que ce "jour du dépassement" tombe plus tôt chaque année. "À partir de vendredi les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux, l'humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an", souligne l'association, qui publie ce rapport avec l'ONG Global Footprint Network.

Pêche, agriculture, sylviculture, construction, empreinte carbone... si l'Humanité toute entière consommait autant que les Européens, elle aurait besoin de 2,8 planètes bleues, note le rapport. Alors que l'UE regroupe 7% de la population mondiale, elle absorbe 20% de la bio-capacité de la Terre. La situation ne cesse de se dégrader : en 1961, ce "jour du dépassement" tombait le 13 octobre. Même si les cas varient selon les régions : cette année, le Luxembourg a atteint ce cap dès mi-février, quand la Roumanie y sera mi-juin, la France, elle, aura épuisé son crédit le 15 mai. C'est "un déficit que nous continuons de creuser d'année en année, en empruntant des ressources à la Terre, aux autres pays et aux générations futures", déplore le WWF, à deux semaines des élections européennes.

  Source: www.lci.fr

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.