ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

vendredi, 01 décembre 2017 00:00

YesWeGreen : l’appli pour vivre (facilement) « green »

Écrit par 

Accéder facilement à une vie plus « green », ça vous tente ? L’application YesWeGreen, véritable guide pour un mode de vie plus écologique, débusque, proches de vous, commerces et bons plans respectant l’environnement.

YES WE GREEN, QU’EST-CE QUE C’EST ?

« Les gens ne savent pas forcément ce qu’est le upcycling ou les hypers cafés… Notre but est de rendre toutes ces initiatives visibles », explique Karine Niego, fondatrice du projet. Et comme l’application a la particularité d’être collaborative, chacun peut ajouter une bonne adresse de sa ville, adresse qui sera ensuite ajoutée à la « city map » (carte interactive géolocalisée) après validation de l’équipe de YesWeGreen, selon des critères spécifiques, prenant en compte les recommandations de l’ADEME, l’un des financeurs du projet. Par exemple, pour être locavore, un restaurant doit s’approvisionner à 50 % au moins dans un rayon de 25 kilomètres.

Ce qu’on y trouve ? Toutes les adresses pour « vivre green » et consommer local : des restaurants où déguster des plats mitonnés avec des produits locaux, des FabLabs où bricoler soi-même ses objets décos ou créations les plus folles, des vêtements ou meubles upcyclés de créateurs, des endroits où acheter son joli vélo vintage ou apprendre à en resserrer les freins… et plein d’autres pépites comme des spots de sieste, des lieux de pétanque, des jardins partagés, etc. !

« Plus de 9500 personnes animent la communauté ce qui enrichit en permanence notre carnet d’adresses ! ».

  Source: ecologiehumaine.eu

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.