Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

jeudi, 06 juillet 2017 00:00

Total publie son premier «guide pratique» sur la religion au travail

Écrit par 

Pour la première fois de son histoire, le groupe Total publie un «guide pratique» sur la prise en compte du fait religieux en son sein. Objectif : apporter des réponses concrètes aux managers et aux salariés du groupe dans le monde entier.

Présent dans 130 pays et fort de 96.000 collaborateurs, le groupe Total a décidé de publier un «guide pratique» sur la prise en compte du fait religieux en son sein. Ce guide s'adresse aux collaborateurs du groupe dans le monde entier et ne se limite donc pas à la France.

Total avance plusieurs explications pour justifier cette parution: le refus de toute discrimination, la coexistence de nombreuses croyances à l'intérieur du groupe et enfin - point central - le fait que les collaborateurs de l'entreprise soient «plus fréquemment qu'auparavant confrontés à la question de l'expression des convictions religieuses». «Les managers et collaborateurs sont confrontés depuis toujours a des interrogations sur les pratiques religieuses dans le contexte du travail, même si elles sont normalement du domaine de l'intime. De fait, les questions sur ces sujets ont eu tendance à être plus nombreuses ces dernières années et les managers à y être plus attentifs compte tenu du contexte général», indique Jean-Jacques Guilbaud, conseiller auprès du PDG de Total. La problématique de la religion en entreprise dépasse le seul cas de Total: en 2016, 18% des managers français s'estimaient par exemple «débordés» par la question religieuse en entreprise.

  Source: lefigaro.f

Découvrir la suite de l'article sur le site d'origine

Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 14:13
CPDH-Médias

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.