ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Procréation / contraception

Procréation / contraception

lundi, 27 novembre 2017 00:00

La vasectomie : parlons-en !

Encore trop taboue, la contraception définitive masculine est pourtant accessible à toutes les personnes majeures en France. En quoi la vasectomie participe à plus d'égalité entre les femmes et les hommes ? Décryptage et témoignage.

Il existe de nombreux moyens de contraception, mais certains présentent des effets secondaires dangereux. Heureusement, il existe des méthodes de contraception naturelle qui se présentent comme les plus respectueuses du corps et de ses cycles naturels comme la symptothermie, une méthode de contraception alternative efficace. Une application smartphone, qui l'utilise, a même officiellement été reconnue comme un dispositif médical.

Commentaire du CPDH

Depuis plusieurs mois, l'enquête d'une journaliste sur les contraceptifs oraux fait polémique. Elle met au jour ce que les femmes savent depuis toujours: la pilule contraceptive a des effets secondaires dans leur vie quotidienne, des effets pouvant même engendrer la mort. Ce médicament qui fait de la contraception la responsabilité unique des femmes, les amène à prendre des risques réels pour leur santé au nom de la liberté sexuelle. La pilule doit être revue et corrigée pour améliorer la santé des femmes.

Certaines découvertes sont inattendues : c'est en travaillant sur la leucémie qu'une équipe marseillaise a découvert une piste de développement pour un contraceptif masculin.

Haro sur la pilule. Hier symbole de liberté, elle suscite désormais méfiance et crainte, surtout chez les plus jeunes femmes. La sortie d'un livre à charge relance le débat entre partisans du tout pilule et opposants aux hormones.

Si la pilule reste le contraceptif le plus utilisé, ce symbole de la libération sexuelle suscite aujourd'hui des questions, voire de la défiance, chez certaines femmes.

Page 1 sur 9

S2-Priere-03 Onglet-E

S3-Actions onglet-E

paypal

Information

Les informations, publications et vidéos affichées sur le site du CPDH n'engagent que leurs auteurs. Dans un souci d'informations plurielles, le CPDH les présente mais décline toute responsabilité quant à leur contenu et affirme son indépendance par rapport aux sources dont elles proviennent.