Ce site est susceptible d'enregistrer des cookies

 ScoopitTopTwitterTopFacebookTop

Points de vue

Points de vue

Beaucoup ne se sont jamais posé la question du rapport qui peut ou doit exister entre l’espace public et la foi : ils sont inconscients des enjeux. Du coup, soit ils obéissent aveuglément, soit ils contestent systématiquement, en fonction du caractère, de l’éducation ou de l’entourage.

Mardi 21 janvier, peu avant minuit, l’assemblée nationale a adopté l’amendement AS49, qui modifie le contexte dans lequel l’Interruption Volontaire de Grossesse était autorisée en France. Selon les députés socialistes, ce changement de législation « a pour objet la réécriture de l’article L 2212-1 du Code de la Santé Publique en supprimant la notion de « femme enceinte que son état place en situation de détresse » et en affirmant le droit des femmes de choisir ou non de poursuivre une grossesse.»

La refondation de l’école de la République par M. Peillon fournit un exemple chimiquement pur d’éducation idéologique d’État, imposant à tous la doxa du moment. On y distille l’individualisme révolutionnaire revu et corrigé par la révolution sexuelle, et malheur à qui s’opposera aux vertus de l’égalité.

Le Conseil constitutionnel a rendu aujourd’hui sa décision sur la liberté de conscience des officiers d’état civil, suite au recours déposé par le collectif des maires pour l’enfance.

L’expression «aide médicale à mourir» a été transmuée en oxymore, en alliant deux sens contradictoires puisqu’il s’agit cette fois de donner la mort et pas du tout d’aider le mourant.

Une bataille se livre en ce moment dans le champ de l'éducation scolaire en France, et dans d’autres pays d’Europe. 

Page 6 sur 6